Le printemps des poètes bat son plein !

(actualisé le ) par Mme Chalopin

Pour la nouvelle édition du printemps des poètes, les panneaux du hall se sont couverts des poèmes travaillés par les classes de 6e de Mme Baudin :


Voici le rondeau de Meïna, élève de 6e 2 :
Ô Printemps, comment ne pas t’aimer,
Toi qui est beau et chante dans les champs ?
Toi qui a battu l’hiver sec, triste et non galant
Mais toi qui a vaincu les autres, tu ne peux t’y fier.

Ô Printemps, pourquoi ne restes-tu pas plus longtemps ?
J’aimerais t’aimer plus que maintenant
Ô printemps, comment ne pas t’aimer,
Toi qui est beau et chante dans les champs ?

Ô Printemps, tu es la saison qui m’éblouit
De plus en plus j’aime cette chaleur
Qui me caresse chaque matin
Ô printemps, comment ne pas t’aimer ?

Voici un haïku :

Le vent frais du matin
Me fait un grand câlin
Et me parle du lendemain

Voici le poème de Nadir, élève de 4e3, inspiré d’une séance sur la poésie lyrique de Mme Durand :
Il pleure dans mon coeur
Dépourvu de bonheur
Je suis si fatigué
Des relations échouées
J’ai besoin de tendresse
Pour mon coeur en détresse
Ô Amour, viens à moi
Viens, cours, marche près de moi

et il y en a bien d’autres…

Pour la journée « portes ouvertes » du samedi 18 mai, Mme Baudin exposera les recueils de poèmes de ses 5èmes...Venez les découvrir !